Cet article est également disponible en : Anglais

5 choses à savoir avant de partager vos mots de passe avec votre partenaire

Cet article est également disponible en : Anglais
""

Vous n’êtes peut-être pas encore prêts pour un compte joint à la banque, mais vous êtes prêts à partager vos mots de passe de services de streaming. Voici quelques principes à garder à l’esprit avant de vous lancer.

De nos jours, pour être bien vu(e), rien de tel que d’avoir un mot de passe pour un service de streaming ou, mieux encore, un mot de passe pour tous les principaux services de streaming (Netflix, Amazon Prime, Disney+, etc.). Peut-être vous êtes-vous mis(e) d’accord avec des proches ou des amis pour alléger la charge financière que représentent ces différents abonnements mensuels en partageant vos comptes. (Et vous seriez loin d’être le/la seul/e ! Il suffit de regarder ce graphique qui illustre le nombre de personnes qui « empruntent » des mots de passe pour des services de streaming pour s’en rendre compte.)

Si nous suivons cette logique, que vous viviez ensemble ou que vous ayez chacun(e) votre petit nid douillet, il semble raisonnable de partager ses mots de passe avec son partenaire. Même si ce n’est pas exactement la même chose que s’échanger les clés de sa porte d’entrée, cela demande tout de même de la confiance et de la communication.

Gardez en tête ces quelques conseils pour allier sécurité numérique et sérénité dans votre foyer.

1. Avant de les partager, créez de nouveaux mots de passe

Même si vous êtes suffisamment à l’aise avec votre partenaire pour lui révéler les mots de passe que vous utilisiez au début des années 2000 (No!rDes2000), il est préférable de choisir un nouveau mot de passe avant de le partager. En règle générale, la réutilisation de mots de passe n’entre pas dans les bonnes pratiques en matière de sécurité numérique. Prenez donc l’habitude de créer un nouveau mot de passe pour chaque compte. Cela vous évite en outre de risquer de partager un mot de passe que vous utilisez pour un autre compte.

2. Veillez à ce que vous et votre partenaire soyez sur la même longueur d’onde en ce qui concerne la confidentialité numérique

Même si vous avez suffisamment confiance en votre partenaire pour lui donner vos identifiants, pouvez-vous faire confiance à toutes les personnes avec lesquelles votre partenaire partage vos identifiants ?

Il est toujours bon de fixer des règles de base (comme se rappeler mutuellement de se déconnecter de ses comptes lorsque vous restez à l’hôtel) et de vérifier avec votre partenaire avant de confier un mot de passe à un autre ami ou à un proche. Même s’il est difficile d’accéder aux informations de compte telles que le moyen de paiement sur la plupart des services de streaming (sur Netflix, par exemple, seuls les quatre derniers chiffres de la carte bancaire enregistrée sont affichés), les mots de passe ont toujours de la valeur pour les pirates informatiques. Il suffit souvent qu’un pirate informatique dispose de vos identifiants de connexion pour procéder à une attaque de phishing afin de s’emparer de vos données de paiement ou vous abonner à des comptes tiers.

3. Partagez vos mots de passe en toute sécurité avec un gestionnaire de mots de passe

Un gestionnaire de mots de passe est l’outil le plus sûr et le plus intelligent pour partager vos mots de passe. Dashlane est doté d’un Centre de partage qui vous permet de partager vos identifiants de connexion ou vos données de manière plus sécurisée. (Voici quelques instructions sur le partage de mots de passe dans Dashlane.)

Vous avez le choix entre les droits limités et les droits illimités pour chaque mot de passe. Avec les droits limités, le destinataire peut saisir automatiquement un mot de passe via l’application Dashlane, mais celui-ci apparaîtra uniquement sous forme de points et ne pourra donc pas être identifié. Avec les droits illimités, le destinataire peut voir et changer le mot de passe ainsi que modifier les droits de partage.

Lorsque vous procédez au partage dans Dashlane, vous avez l’assurance que si vous devez changer un mot de passe, il est modifié pour toutes celles et tous ceux avec qui vous l’avez partagé. Vous n’avez donc pas besoin de le partager de nouveau ni de leur demander de le changer eux-mêmes.

4. Familiarisez-vous avec le bouton « rupture » de Dashlane

Pendant la Saint-Valentin, une rupture est (avec un peu de chance) le cadet de nos soucis. Mais vous souvenez-vous lorsque votre mère insistait pour que vous ayez un extincteur dans votre nouvelle cuisine ? De la même façon, nous espérons que vous n’aurez jamais à vous servir de la fonctionnalité « rupture » de Dashlane, mais il est bon de savoir où elle se trouve. Lorsque nous parlons de bouton « rupture », nous parlons en fait du paramètre Révoquer l’accès de Dashlane. Comme vous pouvez l’imaginer, ce paramètre vous permet de révoquer l’accès d’autres personnes à vos mots de passe. Cette fonctionnalité est disponible si vous êtes celui ou celle qui a créé et partagé le mot de passe ou si la personne qui a créé et partagé le mot de passe vous a octroyé des droits illimités. Cela signifie donc que si vous donnez à quelqu’un des droits illimités sur votre mot de passe Netflix, cette personne peut révoquer votre accès. Une autre bonne raison de faire preuve de prudence lorsque vous partagez vos mots de passe.

5. Votre compte, votre décision

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière d’allier sécurité numérique et relations personnelles. À vous de voir si vous ne voulez pas divulguer vos mots de passe à quiconque, y compris votre partenaire, ou si vous êtes prêt(e) à tout partager, de votre brosse à dents à votre compte Netflix.

Plus sérieusement, si votre partenaire insiste pour avoir un accès illimité à vos comptes en ligne (ou à votre position GPS) et se met en colère ou devient violent(e) si vous refusez, ce comportement autoritaire pourrait présager de transgressions ou d’abus plus sérieux. Si vous estimez que votre partenaire est autoritaire ou violent(e) et que vous avez besoin d’aide, consultez ces ressources ou utilisez le téléphone d’un(e) ami(e) pour rechercher sur Google des ressources dans votre région.